Obligation d’avertir le bailleur

Le locataire a l’obligation d’avertir le bailleur des dégradations survenues au bien loué.

S’il ne le fait pas, il ne pourra pas, ultérieurement, solliciter des dommages et intérêts.

En n’avertissant pas le bailleur, le preneur manque à son obligation de jouir des lieux en bon père de famille. Il en résulte qu’il pourra être tenu de dédommager le bailleur.